Foire aux vins 2018 : Les secrets de l'excellence

C'est un événement : La Foire aux vins des magasins E. Leclerc de la coopérative Scarmor est une référence. Référence historique, parce que c'est Édouard Leclerc qui initia ce rendez-vous en 1973 avant d'être suivi par toute la grande distribution, elle impose son imprimatur d'excellence en offrant le nectar de la rencontre entre des acheteurs et vignerons passionnés. Alors pensez-vous, cette Foire aux vins sait se faire attendre et aime voir les magasins prendre soin d'installer son théâtre. Tapis rouge, scène de bois et de verre, maître sommelier et dégustations forment le décor qui s'offre dès ce 17 octobre 2017 dans vos magasins bretons pour découvrir nos sélections. Son catalogue 2018, assemblé et décanté avec talent et passion par ses experts "maison", vous promet une cave raffinée mais abordable. "Incroyables", "coups de cœur" d'Andréas Larsson, meilleur sommelier du monde en 2007  et les "belles rencontres" de nos acheteurs Scarmor, les sélections mettent le verbe haut pour faire honneur à la finesse de tous les palais. Trois chefs étoilés sont à l'honneur cette année pour proposer les meilleurs accords  : Jérémie Le Calvez du restaurant La Pomme d'Api à St Pol-de-Léon, Loïc Le Bail du restaurant Le Brittany à Roscoff, et Nicolas Conraux du restaurant La Butte à Plouider.

Le catalogue à feuilleter en ligne : CLIQUEZ ICI

La Foire aux vins chez Leclerc n’est pas une simple opération commerciale. C’est une histoire de passion, de ténacité et de culture pour des hommes convaincus que le vin est un plaisir qui non seulement se transmet mais se partage avec cette volonté historique de démocratiser un produit dont l’étoffe porte trop souvent une étiquette élitiste. Alors que la France subit la hausse des prix du premier choc pétrolier, deux adhérents Leclerc, Antoine Polard et François-Paul Bordais créent la première Foire aux vins en 1973. Des adhérents de Nantes et Loches avaient précédemment ouvert la voie en organisant des salons du vin à des prix très compétitifs mais jamais encore avec des premiers grands crus comme Mouton, Lafite ou Haut-Brion.

Le haut de gamme fait son entrée chez Leclerc

Et c'est bien le consommateur qui donne son imprimatur à l'évènement en faisant chaque année honneur ce rendez-vous bien placé avant les fêtes d efin d'année. « Je me souviens à St Pol de Léon, nous avions des piles de grands crus et mon père disait : Il faut que ça touche le plafond », se rappelle Sébastien Polard, fils de l’un des adhérents pionniers de cette aventure. « Nous avions 40 à 50 caisses par magasins de Mouton ou de Haut-Brion et même du Margaux à la palette ! Maintenant, le marché s’est ouvert à la Chine, grande consommatrice de marques, et les Châteaux ne font plus de ventes en direct dans la grande distribution. Il faut parfois batailler pour obtenir des bouteilles auprès des négociants ».

Dès la fin des années 90, Édouard et Michel-Édouard Leclerc, conscients qu’il devient de plus en plus difficile d’obtenir des grands crus pour l’enseigne, organisent une rencontre avec les grands Châteaux pour démonter qu’ils sont animés par une même passion. Les grands négociants découvrent alors les chais climatisés à Landerneau où sont entreposés les vins et le professionnalisme de la coopérative dans la distribution des produits vignobles. La reconnaissance des Châteaux et celle du consommateur ont permis à Leclerc d’obtenir ses lettres de noblesse pour ce marché du luxe, avec ses lois du sérail pas toujours simples à gérer.Dégustation, respect du vin et mémoire du palais : les 3 clefs de la sélection

Ce n’est pas Christian Dréau, acheteur à Quimper et membre « historique » du GT* qui dira le contraire. Il est la voix du poète, évoquant appellations et cépages avec l’érudition du sage qui sait la passion du vigneron : « Je suis né le 22 janvier à la St Vincent, le patron des vignerons. Il n’y a pas de secrets… Le vin c’est une passion, un produit à part ». La Scarmor est un partenaire historique de nombre de Châteaux. Les patrons de négoce se déplacent eux-mêmes au lieu d’envoyer leurs directeurs commerciaux. Et comme il est de tradition en Bretagne, il y a des accords qui ne connaissent pas d’écrits mais une confiance mutuelle entre des hommes de passion et de métiers. Le lien peut se couper au départ de quelqu’un et rien n’est jamais acquis. « On ne négocie pas du vin comme du Coca ou du Ricard !» rappelle Christian Dréau.

Dégustation, respect du vin et mémoire du palais : les 3 clefs de la sélection

Sébastien Polard, Jean-Yves Saliou, Christian Dréau, Sylvain Mellet, constituent les membres du GT* vin de la Scarmor. S’ils sont aguerris en matière de négociation, ils savent également que la renommée de l’enseigne doit se cultiver pour se pérenniser au fil des ans. D’autres coopératives régionales Leclerc sont désormais équipées de chais tandis que les magasins stockent de mieux en mieux les vins, dans des endroits où le choc thermique est banni. Mais c’est surtout en Scarmor, que les adhérents continuent de revendiquer plus que jamais ce calendrier historique qui éloigne la Foire aux vins Leclerc de la rentrée scolaire et de la concurrence. « Septembre n’est pas un bon mois pour le pouvoir d’achat du consommateur de bon vin. Et puis, nous sommes très attachés aux vins de Bordeaux en primeur. Généralement les châteaux libèrent leurs vins en primeur de mi septembre à décembre. Donc en choisissant de programmer notre Foire aux vins fin octobre, nous avons toujours un millésime d’avance sur les autres ».

Un véritable évènement CULTUREL ET commercial

Pour la Scarmor, la Foire aux vins est la plus grosse opération commerciale de l’année. Et pas question de tricher en annonçant des références trop vite épuisées ou présentes simplement pour grossir le catalogue. L’événement doit être à la hauteur de sa réputation avec la mise en place de chapiteaux dédiés ou de structures cloisonnées dans les magasins. Et pour certains magasins, comme les Leclerc de Quimper, Gouesnou, Saint-Pol-de-Léon, Larmor ou Morlaix, un salon est proposé en ouverture aux bons clients avec des ateliers de dégustation à l’aveugle. Assurément, la Foire aux vins a permis à des clients de mieux connaître le vignoble, les appellations, les cépages. Fruits de nombreuses étapes de dégustation, les sélections proposées à la Foire aux vins ont permis à tous les maillons de la chaîne de concocter un catalogue dans lequel piocher les yeux fermés, les vins qui napperont bientôt ou dans 10 ans, nos tables et nos palais.

A déguster avec plaisir et modération ! 

*groupe de travail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JUIN 2017 : Salon Foire aux vins en Scarmor à Landerneau avec les acheteurs des E.Leclerc bretons pour une présentation de toute la gamme inscrite dans le catalogue. Ce jour-là, une cinquantaine d’acheteurs bretons recevra également le diplôme de Niveau 1 du WSET, un examen sur les techniques de dégustation des vins, référence mondiale notamment dans l’hôtellerie.

VIDEO : Interviews sur la préparation de la Foire aux vins au restaurant Le Brittany en 2016

 

 

Siège social : Scarmor LANDERNEAU
ZI de Bel Air - 29419 Landerneau
02 98 85 77 00